Je m’appelle Shania Raina et ma toute première passion est la musique. J’ai quatorze ans et je suis maintenant en 9e année. Depuis que je suis toute jeune, j’ai trouvé dans la musique une voie d’évasion. Quand je dis cela, je veux dire que lorsque je joue d’un instrument et/ou que je chante, j’ai l’impression que tous mes soucis et mes problèmes disparaissent, et qu’il n’y a rien d’autre que le pouvoir de la musique et de la chanson. Jouer d’un instrument et chanter m’apporte un grand sentiment de bonheur, de soulagement et d’excitation.

À l’âge de trois ans, je vivais dans la banlieue de Richmond Hill, en Ontario. Après six ans, nous avons déménagé dans une belle petite ville appelée Brechin, toujours en Ontario, où je vis actuellement. Je fréquente une toute petite école d’une soixantaine d’élèves où l’on m’a donné les outils et les opportunités de véritablement découvrir mon immense passion pour la musique.

J’ai commencé à apprendre le piano au jardin d’enfants, et j’aimais souvent chanter ou fredonner l’air d’une chanson, mais je pense que j’ai vraiment commencé à découvrir ma passion et mon intérêt pour la musique lorsque j’ai déménagé et commencé à apprendre la guitare en quatrième année. Mme Tammy, on professeur de musique, m’a enseignée et encouragée tout au long de mon parcours d’apprentissage de la guitare. Après avoir appris ces deux instruments, j’ai décidé de développer ma passion pour la musique et commencé à apprendre le ukulélé, la clarinette et à travailler mon chant.

À part la musique, j’aime faire du sport comme le volley-ball, le basket-ball et la natation. J’aime aussi faire de l’artisanat, de la pâtisserie et passer du temps avec ma famille et mes amis.

Recevoir le prix NUFSICISUM a été un grand choc car je ne savais même pas que j’étais nominée ! Je suis très honorée que Jeunes pour la Musique m’ait considérée parmi les nombreuses nominations. Je suis très reconnaissante d’avoir mon incroyable professeur de musique, Mme Tammy Wilson. Elle a proposé ma candidature et m’a donné cette opportunité, tout en étant toujours la meilleure et la plus encourageante des professeurs de musique imaginable. 

J’aimerais également remercier ma famille, y compris mes parents, qui ont vu mon potentiel avant moi et m’ont inscrite à des cours dès mon plus jeune âge. Ainsi que ma sœur aînée, qui partage mon amour pour la musique et me met continuellement au défi de m’améliorer.

À mes yeux, le leadership signifie d’être capable d’influencer les autres de manière encourageante et compétente, tout en servant de guide. J’aime faire beaucoup de choses pour mon école, mais honnêtement, je ne les considère pas comme des rôles de leadership. J’aime simplement faire ce qui me passionne et le partager. Et s’il y a la moindre possibilité que mes actions puissent encourager une autre personne, tout comme moi, à continuer à apprendre et à développer ses compétences, cela serait une grande satisfaction pour moi. 

Parmi les choses que j’ai faites et qui peuvent être considérées comme des rôles de leadership, on peut citer l’enseignement du ukulélé, de la guitare, de certains rythmes de batterie, la création d’harmonies pour notre chorale, et parfois la direction de la chorale à la guitare et au chant lorsque mon professeur de musique n’est pas présent.

Mon école est toute petite, mais nous sommes certainement fiers de notre département de musique. Nous avons de nombreux instruments et chacun a une chance égale d’apprendre à en jouer. Tous les chanteurs en herbe ont la possibilité de chanter dans une chorale et peut-être même de faire un solo. J’ai pu observer la croissance de notre école devenant de plus en plus forte au niveau de nos talents musicaux et notre équipement. Il y a de nombreux clubs de musique auxquels on peut participer. Je fais partie du club de ukulélé, de guitare, de chant et de batterie.

Ce que j’adore avec la musique, c’est qu’elle peut transmettre différentes émotions et évoquer des souvenirs. Je crois que de nombreuses chansons peuvent être interprétées de manières diverses. Cela peut créer un lien incroyable entre des personnes ayant des personnalités, des origines ethniques, des langues, des préférences musicales différentes, etc. Par exemple, ma soeur aime le hip-hop et le R&B, alors que je préfère la musique rock plus ancienne des années 60 – 80. 

Même si nos préférences sont complètement différentes, nous trouvons une grande quantité de chansons que nous apprécions toutes les deux et autour desquelles nous nous rapprochons ensemble. À mon école, il y a une diversité encore plus grande entre les genres de musique que chaque personne aime, mais j’ai l’impression que notre sélection et notre gamme de musique sont si larges qu’il existe une chanson pour chacune des préférences.

Je crois que toutes les écoles devraient avoir une forme de programme de musique. Parce que la musique peut rassembler les gens et créer des souvenirs durables. Lorsque vous créez des moments mémorables par le biais d’une chanson, ce souvenir peut être éveillé simplement en entendant, en chantant ou en jouant cette chanson au cours du temps. J’ai vécu un certain nombre d’expériences mémorables grâce à mon implication dans le département de musique de mon école. Je pense que l’expérience la plus incroyable, et la plus éprouvante, que j’ai vécue a été de jouer un solo à la guitare et de chanter l’une de mes chansons préférées, « Yesterday » des Beatles.

Il y a quelques objectifs que j’aimerais atteindre en musique dans l’avenir. J’aimerais élargir un peu plus mon registre vocal, me lancer des défis à la guitare et au piano, et participer à un groupe de jeunes à l’école. J’aimerais aussi apprendre un nouvel instrument, comme la basse.

S’il y a des élèves comme moi qui veulent s’impliquer dans la musique, le seul conseil que je pense pouvoir vous donner, c’est de, eh bien, faites-le ! Ne vous préoccupez pas de ce que les autres pensent. Si vous avez l’impression que les autres pensent que vous jouez mal d’un instrument, ou si vous avez l’impression qu’ils jugent la façon dont votre voix sonne, je veux vous dire que tout ça c’est dans votre tête. Lorsque j’ai commencé à m’intéresser au chant, je me suis souvent inquiétée de la façon dont les gens me percevaient ou s’ils pensaient que j’étais mauvaise. Une fois que vous vous êtes débarrassé de cette peur, tout devient plus facile, car vous pouvez développer davantage vos compétences lorsque vous n’avez pas peur de pratiquer devant les autres.

En remportant ce prix, j’ai reçu avec gratitude un montant de 200 dollars. Cet argent me permettra de m’acheter une nouvelle guitare acoustique afin d’améliorer mes compétences et jouer avec les élèves de mon école. J’apprécie infiniment et suis très reconnaissants d’avoir été prise en considération pour ce prix et d’avoir eu cette incroyable opportunité.