À 27 ans, le batteur Worrell McFarlane a déjà accumulé un nombre de réalisations musicales impressionnantes, notamment en travaillant avec l’icône canadienne du jazz Molly Johnson et le musicien Larnell Lewis, lauréat d’un prix Grammy. Ses expériences de travail avec ces deux incroyables musiciens sont parmi les points saillants d’une carrière en plein essor, et le résultat d’un dévouement à apprendre et à absorber le plus possible.

 

Né à Scarborough et résidant maintenant à Brampton, Worrell a grandi entouré de musique. « La musique est une grande partie de ma vie », a-t-il dit. « Mon père était musicien, et toute ma famille jouait ou s’impliquait d’une manière ou d’une autre en musique. »

 

En 9e année, Worrell s’est impliqué encore plus dans la musique lorsqu’il a enfin pu apprendre la batterie dans sa classe de musique du secondaire, ce qu’il désirait depuis la 6e année. L’accès à un programme de musique à l’école secondaire a été un facteur important dans son développement en tant que musicien, et c’est quelque chose qui, selon lui, devrait être offert à tous les jeunes. « La musique est importante « , nous a-t-il dit. « Tout le monde aime écouter de la musique. Ce serait bien de pouvoir aussi en jouer. »

 

Après l’école secondaire, Worrell s’est tourné vers les études culinaires, mais n’a jamais cessé de faire de la musique. Il joue régulièrement à l’église, et s’inscrira finalement au programme de baccalauréat en musique du Collège Humber. Bien que son programme soit axé sur le jazz, il « cherche à apprendre à jouer le plus de styles possible » et est toujours ouvert aux possibilités qui l’aideront à se perfectionner en tant que musicien.

 

Une de ces occasions a été la session d’enregistrement de l’hymne du Lundi de la Musique. Au début de 2019, Worrell a été approché par la productrice, agente d’artistes et ambassadrice de longue date du Réseau des Jeunes pour la Musique, Céline Peterson, qu’il avait rencontrée par l’entremise de Molly Johnson, pour l’inviter à jouer dans des enregistrements audio et vidéo de l’emblématique » Hymne à la liberté » de son père. En février 2019, Worrell s’est ainsi retrouvé chez Yamaha Musique Canada, pour deux journées intensives d’enregistrement et d’apprentissage aux côtés de ses pairs et de professionnels.

 

» C’était une expérience formidable d’enregistrer à la fois musique et vidéo « , a-t-il déclaré à propos de la session. « C’était une première pour moi. » En plus d’apprendre le processus d’enregistrement d’un vidéoclip, ce fut l’occasion pour Worrell de travailler avec certains des meilleurs musiciens de jazz du Canada et de recevoir un enseignement un-à-un du batteur Jim Doxas. Bien qu’il ait déjà joué avec le pianiste Robi Botos, il n’avait jamais « joué avec ou même rencontré aucun des autres musiciens auparavant ».

 

Travailler avec Doxas, nous a-t-il dit, a été une expérience transformatrice, bien que difficile. Selon Worrell, » Jim est un batteur et un musicien extraordinaire avec qui travailler. Son atelier a été une leçon intéressante sur le son et le contrôle. Il expliquait les choses si bien, malgré que ce soit quand même assez inconfortable à jouer (ce qui est une bonne chose), mais il a définitivement aidé. Cela a changé ma façon d’approcher les chansons derrière la batterie ».

 

Depuis l’enregistrement de l’Hymne à la liberté, Worrell a fait ses débuts au Festival de jazz de Kensington Market et est retourné à Humber pour poursuivre ses études. Il pratique et joue autant qu’il peut, mais pas aussi souvent qu’il le voudrait. « J’ai graduellement de plus en plus d’opportunités de faire des concerts, mais je joue surtout lors de jam sessions que je vois comme une forme de pratique en dehors de la salle de répétition. » Avec un tel engagement et une telle approche de l’apprentissage, il n’est pas étonnant que Worrell ait été appelé à jouer avec certains des plus grands, et nous voyons devant lui un brillant avenir en musique. Pour être informés des prochains concerts de Worrell et pour voir tous ses nouveaux vidéos de batterie, visitez ses pages Facebook et Instagram.