La Fierté est l’un des événements estivaux les plus attendus par les Canadiens. Le Mois officiel de la Fierté est le mois de juin, non seulement pour les Canadiens, mais aussi dans le monde entier. Cette année, Toronto a fièrement tenu son 38ème festival annuel Pride, l’un des plus importants festivals d’été au Canada. Le 1er juin, le drapeau de la Fierté a été hissé, marquant le début des célébrations. Le festival a duré 24 jours. Toronto a organisé une variété d’événements pour des foules de tous âges dans toute la ville, y compris d’innombrables danses, fêtes, journées à la plage et événements musicaux.

Vous pouviez aller à l’opéra….l’opéra queer ! Au cours de quelques soirées, le public a pu se détendre et assister à une variété de productions d’opéra avec les voix de la soprano Teiya Kasahara, le baryton Joel Klein et Jeremy Dutcher.

Les gens du coin ont eu l’occasion de libérer leur Broadway intérieur pour une soirée de théâtre musical karaoké! Avec l’aide d’un groupe de musiciens, les participants ont émerveillé le public avec des extraits, classiques et nouveaux, de pièces de théâtre musical… sous les projecteurs du Second City Mainstage.

L’Orchestre symphonique de Toronto a donné un concert attrayant au Roy Thomson Hall. Sous la direction de Peter Oundjian, l’orchestre symphonique a interprété des extraits jazzy d’œuvres de Bernstein, un concerto bluesy de Gershwin mettant en vedette l’incroyable pianiste Jean-Yves Thibaudet, et une douce symphonie de Brahms.

Ce ne sont là que quelques-uns des nombreux événements musicaux qui ont eu lieu pendant le festival Pride de Toronto cet été. Les 24 jours de célébration à Toronto se sont terminés par le défilé annuel de la Fierté le 24 juin.

Toronto n’a pas été la seule région du Canada à célébrer sa fierté; du début du mois de mai à la première semaine de septembre, le Canada a bourdonné de festivités. À Winnipeg, un pow-wow de la Fierté flamboyant de couleurs a eu lieu. Edmonton a organisé une fête sur le thème de la musique swing, et les gens y ont dansé toute la nuit. Enfin, Moncton a été l’hôte d’un concert de la Fierté mettant en vedette des artistes locaux de la communauté LGBT+. Tout au long de l’été, des gens de toutes les parties du pays ont défilé dans chacune de leurs parades de la Fierté. D’un océan à l’autre, les drapeaux de la Fierté flottaient au vent, les voix chantaient fièrement, et partout on retrouvait des visages souriants.