Âgée de 11 ans, Vanessa Ayala Munoz possède déjà une riche expérience en leadership. Née dans la ville de León à Guanajuato, au Mexique, à l’âge de trois ans Vanessa déménage avec sa famille à Brooks, en Alberta, pour finalement s’installer à Tilley, Alberta, un an plus tard. Bien qu’elle ait dû faire face à certains défis, comme vivre si loin de sa parenté au Mexique et apprendre une nouvelle langue, Vanessa s’est épanouie à Tilley, et s’est profondément investie dans la vie musicale de son école et de sa communauté.

« À l’école, on me dit que j’ai des compétences en leadership, même si j’ai simplement envie d’aider les autres « , dit Vanessa humblement. En réalité, ce qu’elle considère comme le simple fait d’aider ses pairs a eu un impact énorme sur le programme de musique de son école. Selon sa professeure de musique, depuis qu’elle a appris à jouer de la flûte en 3e année Vanessa est une musicienne dévouée et passionnée, s’efforçant toujours de jouer au meilleur de ses capacités et désirant aider les plus jeunes élèves à exceller. 

L’un des domaines où ses qualités de leadership se sont démarquées est au sein du groupe de jazz. Vanessa a joué un rôle déterminant dans le lancement du programme de jazz de son école et a participé activement aux activités de financement qui ont permis aux élèves de faire un voyage pour travailler avec le Jazz Band de la BFC Edmonton. Elle a également été responsable de la mise sur pied d’un petit ensemble de jazz dirigé par des élèves avec un minimum d’apport de la part de leur professeur de musique.

 Vanessa est également connue pour donner l’exemple. Elle a été décrite comme ayant un « enthousiasme contagieux pour jouer de la flûte « , ce qui a entraîné la croissance de la section de flûte puisque, inspirés, les jeunes élèves choisissent cet instrument. Comme l’a dit son professeur : « Ils veulent tous être comme Vanessa. » Pour sa part, Vanessa offre des encouragements sans fin et elle travaille souvent avec de jeunes flûtistes pour les aider à atteindre leurs objectifs. En fait, elle est même passée au saxophone alto dans un groupe de jazz l’an dernier, afin que deux jeunes flûtistes puissent avoir la chance de se joindre au groupe.

Dans ses temps libres, Vanessa aime passer du temps avec ses deux jeunes sœurs, ses deux cousines qui vivent aussi à Tilley, et ses amies. Elle aime faire du sport (football, basket-ball, volley-ball, natation), « inventer des récits en anglais et explorer les sciences » à l’école, et, bien sûr, jouer de la flûte, du piccolo et du saxophone alto. (Sa chanson préférée à jouer avec son combo « Jazzy 5 », est « Funk Zone » de Doug Beach et George Shutack). Parmi ses aversions : les champignons, les serpents, le fromage feta et les araignées, et elle souligne que « même si je suis mexicaine, je n’aime absolument pas les aliments épicés ».

 Vanessa a l’intention de continuer à faire de la musique et aider ses camarades de classe. La « nomination au prix NUFSICISUM est un grand honneur et je tiens à remercier mes enseignants, mes parents et mes voisins pour leur aide et de m’en avoir jugée digne. Je continuerai à faire de mon mieux, et j’ai hâte d’entendre le son des prochaines notes de mon avenir. »